Dossiers / Enjeux / Entreprendre au collégial

Croissance soutenue de l’intérêt pour l’entrepreneuriat éducatif au collégial



Par Raymond-Robert Tremblay, coordonnateur du PEEC

Il y a moins de deux ans, le Projet d’éducation entrepreneuriale au collège (PEEC) comportait quatre membres, il en compte maintenant vingt. Cette croissance soutenue repose sur la volonté des répondants entrepreneuriaux des collèges de se réseauter et de partager leur expertise. Elle découle aussi de l’appui soutenu des directions générales qui sont plus que d’autres acteurs peut-être, conscientes de l’impact économique important des collèges dans les régions et de leur responsabilité envers le développement entrepreneurial. Présent dans presque toutes les régions du Québec, le PEEC compte même un important membre hors Québec : le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) son premier membre associé, et quel membre dynamique!

Certains répondants entrepreneuriaux en pleine séance de travail, le 27 février dernier au cégep Limoilou.

Au-delà des défis financiers et administratifs que représente la création d’un organisme à but non lucratif (OBNL – le PEEC l’est devenu le 5 janvier 2018), la création du PEEC représente aussi un défi de réseautage, de communication et de pratique réflexive. Afin de se constituer comme une communauté de pratique, les divers intervenants au PEEC doivent accomplir des efforts pour dégager un nouveau champ de pratique et de réflexion concernant l’éducation à l’entrepreneuriat en enseignement supérieur : un domaine peu exploré.

Plusieurs aspects doivent être abordés : la pédagogie entrepreneuriale, la sensibilisation, la croissance de l’engagement, la mise en place des activités, le développement des compétences et des attitudes propres aux entrepreneurs, le réseautage, la création de liens avec les milieux internes et externes des collèges, les modalités de formation pour les adultes, les formules d’accompagnement comme le mentorat et le codéveloppement, ne sont que quelques sujets d’intérêt pour l’identification des meilleures pratiques et la recherche. Ce n’est donc pas un engouement passager : l’entrepreneuriat éducatif collégial est là pour de bon. Le PEEC est la réponse que les collèges apportent à ces préoccupations éducatives.

Les dimensions à explorer sont multiples pour les intervenants et les chercheurs en entrepreneuriat éducatif collégial.

Depuis les débuts, les répondants du réseau PEEC ont organisé des missions à Shawinigan, à Québec et dans la Péninsule acadienne. Ils ont tenu une douzaine de webinaires et de réunions en ligne avec Adobe Connect. Ils ont participé à une dizaine de rencontres en présence à Drummondville lors du congrès de l’ACEE, à Trois-Rivières lors du colloque Éducation / Entrepreneuriat à l’UQTR, et bientôt à l’AQPC à Saint-Hyacinthe. Cela témoigne de l’engagement de la cinquantaine d’acteurs des collèges membres actifs du réseau.

Ayant publié plus de 160 articles de différents types, des dizaines de documents, de liens et même des mini-biographies des répondants, le site web du PEEC (peec.profweb.ca) est déjà devenu une référence unique dans le domaine, à seulement 15 mois de son lancement. Des nouvelles, des reportages, des «bonnes pratiques», des guides, des textes théoriques et j’en passe, le contenu du site du PEEC est non seulement riche, mais il est appelé à croître constamment, à mesure que les collèges développent leurs activités entrepreneuriales et leurs réflexions.

Affiche principale de la campagne de promotion Propagez! soutenue par le Réseau des collèges et cégeps francophones du Canada (RCCFC)

Toutes ces réalisations ne sont pas le fruit seulement du petit groupe de collaborateurs immédiat du PEEC, mais le fruit d’une mobilisation des intervenants d’un peu partout au Québec, et du soutien indéfectible de leurs directions.  Elles représentent le sentiment d’urgence que plusieurs ressentent de faire émerger l’entrepreneuriat éducatif collégial comme un mouvement structuré, visant à enrichir la palette des offres éducatives de collèges et la pertinence de leurs interventions dans leurs communautés respectives.

Une magnifique affiche créée par Gaetan Lanteigne enseignant en Gestion de la petite entreprise à Shippagan.

Justement, dans cet esprit, le PEEC organise un grand rassemblement des forces vives de l’entrepreneuriat dans les collèges le 5 juin prochain à Saint-Hyacinthe. Intitulé Événement éducation / entrepreneuriat, ou E3, cet événement est appelé à devenir un rendez-vous annuel, qui couvrira tour à tour les diverses dimensions de la réalité éducative entrepreneuriales : culturelle, sociale, technologique, d’affaires, etc.

Pour en savoir plus : le programme abrégé de E3 v1.

Pour s’inscrire : écrivez simplement à gosselinlouis@hotmail.com

Le site web du PEEC.

Les membres du PEEC

  • Le cégep de Beauce-Appalaches
  • Le cégep de Jonquière
  • Le cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
  • Le cégep de l’Outaouais
  • Le cégep de Maisonneuve
  • Le cégep de Rimouski
  • Le cégep de Sainte-Foy
  • Le cégep de Saint-Félicien
  • Le cégep de Saint-Jérôme
  • Le cégep de Sherbrooke
  • Le cégep de Sorel-Tracy
  • Le cégep de Trois-Rivières
  • Le cégep de Victoriaville
  • Le cégep du Vieux Montréal
  • Le cégep Limoilou
  • Le cégep régional de Lanaudière
  • Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB)
  • Le collège Dawson
  • Le collège de Rosemont
  • Le collège Montmorency
  • Le collège Shawinigan

 



Les partenaires du Portail