NOUVEAU Alertes du Portail


Toute l'actualité du réseau collégial dans votre boîte de courriel.

Dossiers / Contributions institutionnelles / Contributions régionales

Des fondations de cégep, maîtres d’œuvre de l’Opération Nez rouge



     

Le 25 novembre dernier, L’Opération Nez rouge commençait ses activités pour une 33e année consécutive. Maîtres d’œuvre de cette grande opération annuelle du temps des fêtes, trois fondations de cégep s’impliquent dans leur région : Drummondville depuis 2012, Sorel-Tracy depuis 14 ans et le Vieux Montréal depuis 17 ans. Sur la base des données de l’opération de 2015, quelques statistiques illustrent bien l’ampleur de l’activité pour ces fondations :

Nombre de bénévoles impliqués
• Drummondville : 400 bénévoles
• Sorel-Tracy :      275 bénévoles
• Vieux Montréal : 2000 bénévoles se sont impliqués pour 3724 présences             
                           bénévoles.

Nombre de raccompagnements
• Drummondville : 971
• Sorel-Tracy :      960
• Vieux-Montréal : 3200

Le lien entre la mission des fondations et celle de Nez rouge.

Pourquoi les fondations s’investissement-t-elles dans une telle opération ?

Dominic Villeneuve, directeur des services aux étudiants, des communications et responsable de la Fondation au Cégep de Drummondville confirme que la mission de l’Opération Nez rouge est très « parlante » pour un cégep : « Nez rouge est là pour soutenir la jeunesse et le sport amateur. Jean-Marie de Koninck , fondateur de l’organisation, l’estimait comme un moyen de financement pour l’équipe de natation Rouge et Or de l’Université Laval. Pour être maître d’œuvre de l’Opération Nez rouge, il faut être un organisme à but non lucratif voué à la jeunesse et aux sports amateurs. On voit d’emblée les liens naturels avec la mission des cégeps. Au-delà de la portée sociale, c’est une belle façon de s’impliquer dans la communauté et de représenter un levier financier d’intérêt pour les étudiants-athlètes des équipes intercollégiales,les Voltigeurs. L’an dernier, la fondation a connu une hausse de 25 % des dons recueillis. »

Anne-Marie Gauthier, directrice générale par intérim de la Fondation du Cégep du Vieux Montréal et coordonnatrice de l’opération Nez rouge pour Montréal souligne par ailleurs que « La mission de Nez rouge est de valoriser l’adoption d’un comportement responsable dans toutes les situations de facultés affaiblies par une approche citoyenne non moralisatrice en offrant un service de raccompagnement accessible dispensé par et pour la communauté. Une mission d'éducation stratégique! ».

Nez Rouge accompagné du président d'honneur de la campagne 2016, M. Eric Stejskal et des bénévoles membres du comité organisateur : M. Sébastien Poudrier, M. Didier Pfad, Mme Karen Pérodeau et Mme Sabrina Martel. (Voir le site de l'Opération Nez rouge Drummondville)


Le rôle de la fondation
Les trois fondations jouent vraiment le rôle de maître d’œuvre. À la fois centrale administrative et centrale téléphonique, elles ont a la charge de coordonner le comité organisateur des bénévoles et d’assurer le bon fonctionnement des activités. Les bénévoles occupent une place centrale. « Le bénévolat en soi est très prenant, et Nez rouge, c’est du bénévolat de nuit. Cela suppose que ton horaire le permet. Le faire tous les jours peut être très demandant pour certaines personnes qui ont des enfants ou un travail de jour. Le nombre de bénévoles demeure la clé du succès. Nous travaillons année après année à motiver les bénévoles afin de rendre nos routes sécuritaires. Samedi soir dernier malheureusement, notre temps d’attente était plus long que désiré parce que nous manquions d’effectifs bénévoles, » explique Dominic Villeneuve de Drummondville.

Les étudiants sont mis à contribution
Au Vieux Montréal, Il y a une collaboration de longue date dans le cadre du cours Gestion du bénévolat, donné à des étudiants de deuxième année du  programme de Techniques d’intervention en loisir. Ceux -ci ont des plages de bénévolat à réaliser tant sur la route qu’en Centrale où ils doivent donner de leur temps soit à l’alimentation, la téléphonie ou à la promotion.

À Drummondville, ce sont les étudiants-athlètes des équipes sportives intercollégiales qui s’impliquent dans les activités.

Un défi important pour une fondation de cégep
Pour une fondation de cégep, coordonner l’Opération Nez rouge  n’est pas une mince tâche. L’opération requiert beaucoup d’énergie : participation aux activités de communications (entrevues) et organisation des partenariats ; coordination du comité organisateur ; mise en place d’un plan de communication ; recherche de partenariat ; recrutement des bénévoles.

Sorel-Tracy - Les bénévoles de l’Opération Nez rouge seront « À vos côtés pour bien rentrer » du 25 novembre au 31 décembre 2016  (voir le site Facebook)


Myriam Arpin, directrice de la Fondation du Cégep Sorel-Tracy, parle d’une « grande organisation avec très peu de ressources ». Il s’agit d’une des nombreuses activités des fondations, et elle se prolonge sur une très longue période à savoir du 25 novembre au 31 décembre et ce, de soir comme de nuit et les fins de semaine. Il n’est pas rare que des bénévoles-accompagnateurs soient encore sur la route à 5 h 30 du matin. À Sorel-Tracy, l’équipe ne compte que sur la collaboration de deux personnes de la fondation engagées à temps partiel. Elles doivent travailler 60 heures par semaine. Donc beaucoup de bénévolat. À Sorel, cette année, la centrale sera ouverte 16 soirées, surtout du jeudi au samedi, et ce jusqu’au 31 décembre. À Montréal, le service de raccompagnement sera offert à compter du 25 novembre et sans aucune interruption du 8 au 31 décembre. Selon les jours, le service est offert entre 19 heures ou 21 heures jusqu’à 3 h 30 du matin. À Drummondville, il y aura cette année 18 soirées de raccompagnement qui s’échelonneront jusqu’au 31 décembre les jeudis, vendredis et samedis.

Pourquoi maintenir le cap ?
Compte tenu de l’importance de l’investissement en temps et en énergie et du peu de ressources pour les appuyer, comment expliquer que ces trois fondations continuent à s’impliquer dans l’opération Nez rouge depuis tant d’années et entendent vouloir poursuivre l’expérience ?

Myriam Arpin de la Fondation du Cégep Sorel-Tracy répond : « La fondation conserve l’Opération Nez rouge dans ses activités, parce que c’est une activité unique. Aucun autre organisme ne s’investit dans cette activité qui nous permet de rejoindre monsieur et madame tout le monde ; ce que les autres activités ne nous permettent pas de faire. Nous ne sommes pas une fondation d’hôpital. Il s’agit d’un moyen d’entrer facilement dans le cœur et la tête des gens. Nous bénéficions d’une notoriété et d’une visibilité incroyable dans la région, parce que l’activité est unique et reconnue dans l’ensemble du Québec et du Canada. De plus, l’opération Nez rouge est là pour perdurer, alors que les tournois de golf sont en baisse. Ça fait 33 ans que l’Opération Nez rouge est active au Québec. Pour réussir, nous devons cependant mettre les efforts et pouvoir compter sur des bénévoles qui y croient. »

L’Opération Nez rouge de Montréal tient à remercier tous les membres du comité organisateur pour leur engagement! (Voir le site de l'Opération Nez rouge Montréal)


Des efforts qui portent fruit
Il faut dire que tous ces efforts portent fruit : Sorel-Tracy a amassé 27 000 $ l’an dernier qui ont été remis à la Fondation pour des bourses, stages à l’étranger et soutien technologique au collège. Depuis 14 ans, c’est donc plus de 240 000 $ amassés pour les programmes de la Fondation. À Drummondville, c’est 19 000 $ qui ont été remis aux équipes sportives intercollégiales. Au Vieux Montréal, l’an dernier, 108 000 $ nets ont été amassés pour financer les différents programmes de dons de la fondation. Des énergies bien investies et une cause sociale qui porte fruit.

Dossier préparé par Alain Lallier, éditeur en chef et édimestre, Portail du réseau collégial.





 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail