NOUVEAU Alertes du Portail


Toute l'actualité du réseau collégial dans votre boîte de courriel.

Dossiers / Contributions institutionnelles / Contributions internationales

Portrait des activités internationales réalisées en 2014-2015 dans les collèges privés subventionnés québécois.



Alexandre Jobin-Lawler, enseignant, coordonnateur de département et chercheur au Campus Notre-Dame-de-Foy

 

 

 

 

Mathieu Boutet-Lanouette, professeur d'histoire, coordonnateur, département des sciences humaines, Collège Notre-Dame-de-Foy

 

 

Cet article présente le résumé de l’étude suivante :

Boutet-Lanouette, Matthieu et Jobin-Lawler, Alexandre. (2016). Portrait des activités internationales réalisées en 2014-2015 dans les collèges privés subventionnés québécois. Rapport de recherche PREP. Saint-Augustin-de-Desmaures : Campus Notre-Dame-de-Foy.


En octobre 2014, la Fédération des cégeps faisait paraître la quatrième mouture de son Portrait des activités internationales des cégeps (voir Fédération des cégeps, 2014). Selon Anne-Marie Lemay, la responsable de la mobilité pour cette organisation, le portrait des activités internationales est un document essentiel qui permet d’avoir une meilleure vision de l’état et de l’évolution de l’internationalisation dans le réseau public toutes les cinq années. Il permet aussi aux partenaires des cégeps, autant au Québec qu’à l’international, de constater la diversité et les particularités des activités internationales menées dans le réseau collégial public. Il contribue, en ce sens, à favoriser le rayonnement des cégeps à l’étranger (Lemay, 2015).

Les collèges privés, même s’ils présentent, dans certains cas, une longue tradition d’activités internationales et qu’ils ont même parfois été précurseurs de ce qui peut aujourd’hui être observé en matière d’internationalisation dans le réseau public, ne s’inscrivent toutefois pas à l’intérieur des analyses réalisées par la Fédération des cégeps. Il n’existe, en fait, aucun recensement global des activités d’internationalisation des collèges privés québécois. C’est, d’une part, pour pallier cette lacune et, d’autre part, pour offrir un complément aux enquêtes qui sont menées périodiquement dans les cégeps, que cette étude fut réalisée.

L’objectif principal a donc été de décrire l’état de la situation de l’internationalisation dans le réseau des collèges privés subventionnés (CPS) québécois, en ce qui concerne sa gestion et l’importance qu’on lui accorde dans les établissements, en plus de s’attarder à chacun des secteurs d’activités internationales que sont l’internationalisation de la formation, la mobilité étudiante et enseignante, l’accueil d’étudiants internationaux et les activités de coopération et de partage d’expertise à l’étranger. Précisons que l’étude s’est concentrée sur le réseau des collèges privés subventionnés (CPS).

Des 24 CPS québécois qui constituaient la population cible, 19 ont accepté de compléter le questionnaire en ligne. Le taux de réponse obtenu avoisinait donc les 80 %. Les questions portaient sur les activités d’internationalisation menées en 2014-2015, soit sur la dernière année scolaire complète au moment de mener notre recherche. Voici les principaux faits saillants de ce portrait des activités internationales des CPS, tels qu’ils peuvent être consultés dans le rapport final ainsi que dans la brochure descriptive qui accompagne ce document

Section 1
Gestion et organisation des activités internationales

Faits saillants
⦁ Les activités à caractère international semblent être une priorité pour près de la moitié des CPS participants (9 sur 19).
⦁ Peu de CPS (5 sur 19) possèdent un bureau international (ou autre service centralisé de ce type) pour s’occuper de la gestion et de l’organisation des affaires internationales dans leur collège.
⦁ Plus de la moitié des répondants (63,2 %) indique que les activités à caractère international ne semblent pas être suffisamment financées dans leur collège.
⦁ Au cours des cinq dernières années, les secteurs d’activités internationales priorisés par les CPS furent principalement le recrutement et l’accueil d’étudiants internationaux (31,6 %), et la mobilité étudiante internationale (26,3 %).
⦁ Dans les cinq prochaines années, le secteur du recrutement et de l’accueil d’étudiants internationaux constituera la priorité de la majorité des collèges privés subventionnés (52,6  %).

À titre comparatif avec les cégeps
En 2010, 54 % des cégeps disposaient d’une politique en matière d’internationalisation. Dans les CPS en 2014-2015, 15,9 % des collèges ayant participé à cette enquête affirment s’être dotés d’une telle politique.

Section 2
Internationalisation de la formation

Faits saillants
⦁ Près de la moitié des CPS consultés (9 sur 19) affirme qu’il existait, en 2014-2015, des programmes d’études à vocation internationale dans leur collège.
⦁ Une majorité de CPS sondés, soit 57,9 %, dit avoir intégré une connotation internationale dans au moins un de ses programmes d’études.
⦁ Environ la moitié des CPS sondés, soit un total de 47,4 %, dit avoir eu recours au réseau Internet pour réaliser différentes activités à caractère international durant l’année scolaire 2014-2015.

À titre comparatif avec les cégeps
Dans le réseau collégial, 44 % des cégeps offraient un ou des DEC orientés vers l’international en 2010 et 57 % en 2014. Ce dernier taux est légèrement supérieur à celui des CPS (47,4 % en 2014-2015).

Section 3
Mobilité étudiante internationale

Faits saillants
⦁ Un peu plus de la moitié des répondants (52,6 %) affirme que c’est, de manière générale, la direction des études qui met sur pied les activités de mobilité étudiante internationale dans leur collège, alors que 9 mentionnent les professeurs (47,4 %).
⦁ 10 CPS sur 19, disent avoir réalisé des projets de séjours étudiants internationaux durant l’année scolaire 2014-2015.
⦁ Plus de 750 étudiants ont effectué un séjour de nature scolaire hors du pays en 2014-2015. Ceux-ci provenaient principalement du secteur préuniversitaire.

À titre comparatif avec les cégeps
Dans le réseau collégial public, plus de 4379 étudiants de programmes préuniversitaire et technique ont effectué un séjour de mobilité internationale durant l’année scolaire 2013-2014, sur un total de 168 468 étudiants (DEC seulement), ce qui représente 2,6 % de cette population étudiante. Dans les CPS, pour l’année 2014-2015, ce taux est de 5,4 %.

Section 4
Mobilité enseignante internationale

Faits saillants
⦁ La direction des études (sélectionnée par 9 CPS) et les professeurs eux-mêmes (sélectionnés par 8 CPS) demeurent ceux qui instaurent principalement les activités de mobilité enseignante dans les CPS.
⦁ Dans 36,8 % des CPS sondés (7 sur 19), un ou plusieurs enseignants ont participé à au moins un projet à l’international, alors que 63,2 % des CPS (12 sur 19) rapportent ne pas avoir constaté de telles activités dans leur établissement.
⦁ L’accompagnement d’étudiants est le type de projet de mobilité enseignante le plus populaire. Il se retrouve dans l’ensemble des 7 CPS où de la mobilité enseignante a été effectuée.

À titre comparatif avec les cégeps
En 2013-2014, 690 enseignants de cégeps ont réalisé un projet de mobilité outre-frontière, soit environ 3 % de la population enseignante des cégeps. Dans les CPS, ce sont plus de 40 enseignants qui ont réalisé ce type d’expérience en 2014-2015, ce qui représente environ 4 % du total du corps enseignant de ce réseau.

Section 5
Recrutement et accueil d’étudiants internationaux

Faits saillants
⦁ Il existe une légère augmentation de la présence d’étudiants internationaux dans les CPS depuis l’automne 2013. Alors qu’ils étaient 930 à l’automne 2013, ils étaient au moins 1104 en 2014-2015.
⦁ C’est la formation collégiale technique qui, en 2014-2015, a accueilli le plus d’étudiants internationaux, avec approximativement 539 étudiants.
⦁ La direction des études des CPS occupe un rôle de premier plan en ce qui concerne le recrutement et l’accueil d’étudiants internationaux.
⦁ L’aide à la réussite et l’aide au logement représentent les deux principales mesures mises en place par les CPS pour faciliter l’accueil des étudiants internationaux qui s’inscrivent dans ces établissements.

À titre comparatif avec les cégeps
L’ensemble des cégeps accueillait, en 2013-2014, des étudiants internationaux. En ce qui concerne les CPS, ce sont 84,2 % des collèges ayant participé à l’enquête qui en ont accueilli en 2014-2015.

Section 6
Coopération internationale/partage d’expertise à l’étranger

Faits saillants
⦁ En 2014-2015, au moins 5 CPS ont réalisé des activités de coopération internationale/partage d’expertise à l’étranger.
⦁ Une dizaine de projets de coopération internationale/partage d’expertise à l’étranger ont été réalisés au total en 2014-2015, dont 4 par le même CPS.
⦁ Les CPS réalisent leurs projets de coopération internationale/partage d’expertise principalement en Europe, en Afrique ainsi que dans la région de l’Amérique centrale (et Caraïbes).
⦁ En 2014-2015, 2 CPS ont offert des programmes de DEC/AEC dans d’autres pays, lesquels faisaient partie de secteurs d’enseignement liés à l’administration et à la comptabilité, au tourisme, à l’hôtellerie, ainsi qu’aux arts.
⦁ La direction des études est impliquée dans la gestion et l’organisation des projets de coopération internationale/partage d’expertise dans près de la moitié des CPS que nous avons sondés.

À titre comparatif avec les cégeps
⦁ Dans les cégeps, en 2014, c’est principalement la direction de la formation continue qui s’occupe de la coopération internationale/partage d’expertise à l’étranger (12 cégeps sur les 33 actifs dans ce secteur), alors que dans les CPS sondés, il s’agit le plus souvent de la direction des études. 

 

En conclusion, à l’instar des portraits de l’internationalisation qui sont réalisés périodiquement dans le réseau des cégeps depuis le début des années 2000, l’étude menée dans les CPS permet de mettre en lumière les grandes tendances en matière d’activités d’internationalisation dans ce réseau d’enseignement. En outre, une telle enquête, bien que moins étoffée que celle qui est réalisée dans les cégeps tous les quatre ou cinq ans, constitue un point de départ important pour les CPS. D’autres études de ce type pourraient permettre des comparaisons dans le temps à l’intérieur de l’ensemble du réseau des collèges québécois.

Références citées :

ACPQ. (2016). Mot du directeur général de l’ACPQ. Document inédit.

Fédération des cégeps. (2014). Portrait des activités internationales des cégeps 2014. Repéré à http://www.fedecegeps.qc.ca/wp-content/uploads/2014/10/FED0914_portrait_Ep8.pdf

Lemay, A.-M. (2015). Lettre d’appui pour recherche sur l’état des activités internationales dans le réseau des collèges privés québécois. Document inédit.





 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail