Agenda

Mai

Des représentants du consulat général de France accueillis au Cégep de Matane

Jeudi 2 mai
Lieu:
Cégep de Matane
Site Internet:
Informations:

Le mercredi 1er mai 2019, le directeur général du Cégep de Matane, monsieur Pierre Bédard, et les membres de l’équipe dédiée à l’international ont accueilli des représentants du consulat général de France à Québec, soit monsieur Tomas Macek, consul général adjoint et conseiller de coopération et d’action culturelle, madame Elsa Sabourin, chef de chancellerie consulaire, et madame Manon Piednoël, attachée politique.

Dans le cadre de cette visite, monsieur Macek et ses accompagnatrices ont pu découvrir le Cégep de Matane et son offre de formation, puis échanger avec des représentants de la direction ainsi qu’avec différents membres de l’équipe pédagogique. Ils sont également allés à la rencontre des étudiants français avant de terminer leur visite par un bref passage au Centre de développement et de recherche en imagerie numérique.

La rencontre avec les étudiants aura quant à elle permis à ceux-ci d’obtenir de l’information sur le rôle d’un consulat français à l’étranger, les démarches pouvant être effectuées auprès du consulat à Québec et les actualités les concernant en tant qu’étudiants français résidant au Québec. Dans le cadre de cette rencontre, les étudiants avaient également l’occasion d’établir une procuration de vote en prévision des élections européennes qui se tiendront le samedi 25 mai 2019.

Le Cégep de Matane accueillait au 20 septembre dernier 304 étudiants étrangers, dont la très grande majorité en provenance de la France et de ses départements et régions d’outre-mer.

Faire immersion dans la formation des interprètes en danse contemporaine

2019-2020

Le 24 septembre 2019 - Une journée dans la peau d'un.e étudiant.e en danse de l'École de danse contemporaine de Montréal.

Les élèves qui terminent leur secondaire ou qui poursuivent une formation en danse, que ce soit dans un établissement d'enseignement collégial ou en parascolaire dans une école préparatoire ou de loisirs, sont invités à faire l'expérience de la formation professionnelle en danse.

Cette activité permet d'observer des classes techniques et des répétitions d'oeuvre en chantier auprès des chorégraphes invités et de faire la rencontre des étudiants et enseignants.

Options de dates : les vendredis 25 octobre et 22 novembre 2019, puis les 31 janvier et 28 février 2020.

Réservation par courriel.

 

À propos de l'École de danse contemporaine de Montréal

Spécialisée dans la formation des interprètes en danse contemporaine, l’École de danse contemporaine de Montréal (EDCM) se positionne comme un centre d’excellence dans le milieu des arts de la scène au Canada. Reconnue pour l’avant-gardisme et la rigueur de son enseignement, l’EDCM se veut un terreau fertile pour la recherche et le développement artistique ainsi que l’émergence de nouveaux courants. Depuis sa fondation en 1981, elle a formé plus de 350 danseurs interprètes professionnels qui s’illustrent sur les scènes nationale et internationale. L’EDCM est un établissement d’enseignement affilié au cégep du Vieux Montréal et est accrédité par le ministère de l’Éducation et de l’enseignement supérieur.

 

Photo : Ariane Famelart / Danseurs : Jean-Yannick Tangara, Justine Dagenais-De Montigny

Cru d'automne | 2019

Du 18 au 21 décembre 2019
Lieu:
Édifice Wilder-Espace Danse
Site Internet:
Informations:

La série de spectacles Cru d’automne, présentée par les danseurs de troisième année de l’École de danse contemporaine de Montréal, se veut un véritable incubateur pour la jeune création contemporaine. Les chorégraphes Frédérick Gravel, Jason Martin et Helen Simard y présentent des œuvres aussi distinctes qu’actuelles. Rendez-vous du 18 au 21 décembre 2019.

Direction artistique : Lucie Boissinot

Créations originales :

 

Équipe créative :

  • Direction des répétitions : Isabelle Poirier
  • Éclairages : Stéphane Ménigot
  • Costumes : Sophia Graziani, Jonathan Saucier


Interprètes : Catherine Bellefleur, Christophe Benoît-Piau, Sophie Carl, Julianne Decerf, Philippe Dépelteau, Louise Gamain, Lauranne Heulot, Luce Lainé, Maude Laurin-Beaulieu, Tiffany Leclair, Marie Lévêque, Amanda Petropoulos, Marie-Maxime Ross, Valentin Rosso, Molly Siboulet-Ryan, Alicia Toublanc

Discussion avec les artistes le 13 décembre.

Tarifs (taxes incluses) : Étudiant (avec carte valide) 14$ | Régulier 20$ | Groupes (10 personnes et +) 16$

Billetterie :

  • en ligne sur Tangente Danse
  • par téléphone au 514 525-1500
  • ou sur place Édifice Wilder (rez-de-chaussée) au 1435 rue de Bleury, Montréal (horaires) - métro Place-des-Arts


Partenaire de présentation : Tangente Danse, Espace Orange

 

Photo : Julie Artacho | Interprète : Philippe Dépelteau

Novembre

Le Cégep de Matane salue la suspension du règlement modifiant le PEQ

Lundi 11 novembre 2019
Lieu:
Cégep de Matane
Site Internet:
Informations:

«Je salue la suspension du règlement modifiant le Programme Expérience Québec (PEQ). Quelle belle nouvelle pour nos récents diplômés, nos étudiants, l’ensemble de notre communauté collégiale et toute La Matanie ! » a mentionné le directeur général du Cégep de Matane, monsieur Pierre Bédard, au terme d’une longue semaine au cours de laquelle la Ville de Matane et tous les acteurs socioéconomiques du milieu matanais ont dénoncé, de concert avec le cégep, les modifications annoncées au PEQ et leurs importants impacts sur le cégep et la région.


Rappelons que le Cégep de Matane est situé dans une région dont le bassin démographique est en constante diminution. La population locale ne suffit pas à combler toutes les places disponibles dans ses programmes. Pour maintenir une offre de formation à la population du milieu et répondre aux besoins du marché du travail – local, régional et provincial - le cégep recrute des étudiants ailleurs au Québec et à l’international. Si le cégep n’appliquait pas de stratégie de recrutement à l’extérieur de La Matanie, il ne pourrait pas maintenir tous ses programmes d’études et une offre de formation intéressante pour la population qu’il dessert.


Le Cégep de Matane accueille actuellement près de 700 étudiants, dont 20 % de La Matanie, 35 % des autres régions du Québec et 45 % en provenance de l’étranger. Il s’agit de l’un des plus importants contingents d’étudiants internationaux du réseau collégial public québécois. Les étudiants provenant de l’extérieur de la région dépensent environ 9 M$ annuellement en Matanie (logement, nourriture, sorties culturelles et autres, vêtements, etc.). Il s’agit d’un aspect intéressant pour les gens d’affaires. Mais l’impact de leur présence est positif à de nombreux autres égards tellement importants pour notre collectivité.


Les étudiants internationaux et québécois d’autres régions sont des candidats intéressants à courtiser pour s’établir dans un coin de pays en baisse démographique. L’arrivée de jeunes d’autres horizons contribue à dynamiser le milieu aux plans culturel, sportif, social et économique. Ils répondent à des besoins locaux criants en main-d’œuvre. Ils occupent des emplois à temps partiel pendant leurs études. À l’obtention de leur diplôme, un certain nombre d’entre eux choisissent de s’établir en région, occupent des emplois bien rémunérés, fondent une famille et contribuent à la revitalisation de leur milieu d’adoption. Ils rajeunissent une population vieillissante, enlèvent de la pression sur le système de santé et contribuent au maintien du tissu social.

« Il faut le répéter et le rappeler. Si elles demeurent, les modifications proposées par le gouvernement du Québec au Programme expérience Québec (PEQ) du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) du Québec auront des impacts importants au Cégep de Matane et en Matanie. C’est pourquoi il me fera plaisir de collaborer avec la Fédération des cégeps et le gouvernement à trouver des solutions novatrices et porteuses pour les régions et l’ensemble de la société québécoise » a mentionné le directeur général de l’établissement collégial matanais, monsieur Pierre Bédard.

Avril

Une douzième participation consécutive au "National Model United Nations" (NMUN) pour le Cégep à L’Assomption

5 au 9 avril 2020
Lieu:
New York

L’Assomption, jeudi 10 octobre 2019 – Cette année encore, la candidature du Cégep à L’Assomption a été retenue par l’organisation du National Model United Nations, la plus grande simulation des Nations Unies au monde. Il s’agit d’une douzième participation consécutive pour la délégation lanaudoise.

Du 5 au 9 avril 2020, quinze étudiants de Sciences humaines, Techniques juridiques et Techniques de comptabilité et de gestion du Cégep à L’Assomption se rendront à New York pour participer à cet événement. Après la Finlande l’an dernier, ils représenteront cette année Fidji. Leur défi sera de taille : défendre les intérêts du pays qu’ils représenteront tout en travaillant avec les autres pays membres de la communauté internationale afin de produire des résolutions communes et durables.

« La participation des étudiants à cette simulation leur permet de vivre une expérience unique et d’acquérir un bagage inégalé d’apprentissages, qui leur permet de s'imprégner des grands enjeux mondiaux, de se familiariser avec l'art de la négociation internationale et de faire preuve d’ouverture. C’est une fierté pour nous d’être représentés à cette prestigieuse simulation des Nations Unies » souligne Caroline Otis, directrice du Cégep régional de Lanaudière à L’Assomption.

Chaque année, des milliers d’étudiants d’universités et de collèges des cinq continents participent à cette simulation des Nations Unies pour discuter des problèmes internationaux de notre époque et tenter, en respectant fidèlement les mécanismes et règles de procédure de cette prestigieuse organisation internationale, de trouver des solutions durables.

— 30 —

Source : Claudia Drouin

Conseillère en communication

Cégep régional de Lanaudière

450 470-0911, poste 7235

claudia.drouin@cegep-lanaudiere.qc.ca

Septembre

Le Cégep de Matane comptera un nouveau programme technique pour ses 50 ans

Jeudi 05 septembre
Lieu:
Cégep de Matane
Site Internet:
Informations:

5 septembre 2019 - Dans le cadre d’une conférence de presse tenue le 5 septembre en après-midi à la salle du conseil d’administration de l’établissement, la direction du Cégep de Matane était particulièrement fière d’annoncer que pour ses 50 ans, le cégep offrirait un nouveau programme technique répondant à des besoins émergents du marché du travail.

« À l’automne 2020, le Cégep de Matane accueillera sa cinquantième cohorte d’étudiants et pour marquer ses 50 ans de créativité, de passion et d’innovation, le cégep recevra une toute première cohorte d’étudiants dans un programme unique au Québec : Techniques de marketing numérique » a annoncé le directeur général du cégep, monsieur Pierre Bédard. « Débutés à l’automne 2017, les travaux d’élaboration de ce programme répondent à des besoins clairement identifiés du marché du travail ainsi qu’à un objectif précis de notre Planification stratégique 2017-2022, soit celui d’élargir notre offre de cours et de programmes à la formation initiale et à la formation continue. Dans un contexte de diminution de son bassin démographique, le Cégep de Matane doit développer de nouveaux marchés et intéresser un nouveau segment de la clientèle étudiante à le fréquenter. Cette nouvelle filière de formation s’intègre à notre offre et complète notre expertise dans l’enseignement de compétences répondant à des besoins stratégiques de main-d’oeuvre pour la région et tout le Québec » a complété monsieur Bédard.

Le marketing numérique désigne l’ensemble des méthodes et des pratiques marketing sur Internet, mais également celles liées aux téléphones mobiles, tablettes, objets connectés et différentes applications. Le marketing numérique vise à augmenter le trafic des sites Web, à influencer une cible par la création et l’animation de communautés sur les médias sociaux, ainsi qu’à assurer la fidélisation des consommateurs.

« Le mandat de la personne diplômée en Techniques de marketing numérique se réalise à partir d’une stratégie numérique élaborée par une organisation. Elle participe à la mise en œuvre et à l’opérationnalisation de cette stratégie. Toujours à l’avant-plan des pratiques et des technologies actuelles, elle est en mesure de planifier et de mettre en œuvre des projets de marketing numérique viables et performants. Elle mesure et analyse l’efficacité des activités et propose des recommandations en vue d’atteindre les objectifs fixés » a précisé la directrice des études du cégep, madame Brigitte Chrétien.

La personne diplômée en Techniques de marketing numérique est en mesure de prendre en charge les tâches suivantes, et ce, dans n’importe lequel des secteurs de l’activité économique :

Gérer un site Web ;
Créer du contenu ;
Optimiser le référencement naturel ;
Gérer des infolettres ;
Gérer des médias sociaux ;
Créer des campagnes de référencement payant ;
Mettre en œuvre des stratégies publicitaires dans les médias sociaux ;
Mesurer la performance des campagnes ;
Gérer des projets de marketing numérique.
Impliquée et concernée par les enjeux de la société à l’ère numérique, la personne diplômée en Techniques de marketing numérique a amélioré ses compétences numériques et a développé sa pensée critique, sa curiosité, sa créativité, son sens de la communication, ainsi que sa capacité d’apprentissage, de collaboration et d’adaptation. La formation reçue lui permet également de comprendre et d’intégrer l’importance et la place que tous les médias autres que numériques peuvent occuper dans la stratégie de communication et de marketing de l’organisation au sein de laquelle elle opère.

« Dans un premier temps, le diplôme d’études collégiales (DEC) Techniques de marketing numérique sera offert en classe à Matane, mais à moyen terme nous souhaitons utiliser notre expertise reconnue en formation à distance afin de proposer le programme sur tout le marché québécois » a ajouté madame Chrétien.

Une réponse adéquate à un marché du travail en pleine ébullition

L’évolution du marché publicitaire vers les plateformes numériques, l’apparition d’emplois dédiés à l’application des stratégies numériques au sein des firmes de communication marketing ainsi que la création d’emplois spécialisés dans les entreprises qui effectuent leur virage numérique et celles qui souhaitent être plus autonomes dans leurs communications numériques contribuent à créer un marché en ébullition dans le secteur du marketing numérique. 1

Selon Annie Chénier, consultante et propriétaire de la firme de communication numérique Cpour.ca qui a agi comme consultante lors de l’analyse du marché du travail ainsi que spécialiste de contenus spécifiques lors de l’élaboration du programme : « Le nouveau programme d’études Techniques de marketing numérique représente un formidable tremplin pour développer des compétences recherchées au sein des agences de communication ou des organisations de services dans les secteurs du commerce, du tourisme et de la culture. Le marketing du 21e siècle est complexe et demande la maîtrise de plusieurs compétences en passant par la présence en ligne (e-réputation), l’animation des réseaux sociaux, le commerce en ligne jusqu’à la création de contenus ».

Plusieurs collaborateurs externes ont participé à la concrétisation de ce projet, notamment à l’analyse de la profession de technicien en marketing numérique ainsi qu’à l’élaboration de contenus spécifiques. Le Cégep de Matane tient notamment à remercier mesdames Annie Chénier, consultante en stratégie numérique pour Cpour.ca, Marie-Ève Poudrette, conseillère en communication numérique et médias sociaux à la Ville de Brossard, messieurs Alexandre Bled, conseiller plateformes numériques à l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, Thoma Daneau, stratège marketing numérique chez Daneau-Truong, Étienne Denis, consultant en stratégie de contenu, rédacteur Web et formateur au sein de 90 Degrés, Jean-Simon Langlois, webmestre au Cégep de Matane puis agent d’information au CISSS Bas-Saint-Laurent, Jean-Pierre Martin, stratège en communication, et Max Trudel, vice-président marketing et ventes chez Voilà ! Technologies.

Toutes les personnes intéressées par le DEC Techniques de marketing numérique trouveront l’information sur le site Web du cégep à l’adresse www.cegep-matane.qc.ca et pourront déposer une demande d’admission au programme pour l’automne 2020 via le site Web de notre service régional d’admission, le SRACQ, à compter de janvier 2020.

À propos du Cégep de Matane

Situé à la frontière du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, le Cégep de Matane accueille des étudiants de partout au Québec et de la francophonie. On choisit de Vivre l’expérience Matane pour ses treize filières de formation, le milieu de vie accueillant et chaleureux, l’approche personnalisée, les installations de pointe et l’environnement magnifique qui séduit les amateurs de grands espaces et de plein air. Depuis 1970, le Cégep de Matane est bien implanté dans sa communauté où on reconnaît l’excellence de sa formation, son dynamisme, son sens de l’innovation et son rôle stimulant aux plans éducatif, social, économique, culturel et sportif. Son écosystème regroupe plus de 200 employés passionnés au campus principal de Matane, au Centre matapédien d’études collégiales, au Campus ADN à Montréal et au sein du centre collégial de transfert de technologie, le Centre de développement et de recherche en imagerie numérique (CDRIN).

1Institut du Québec, Le commerce en ligne au Québec, passer du retard à la croissance, décembre 2015.

Raymond Chabot Grant Thorntorn, l’Étude économique sur l’industrie de la communication marketing au Québec, Association des agences de communication créative, 3 novembre 2015.

Octobre

École de danse moderne de Montréal - Les danses de la mi-chemin | 2019

Du 11 au 14 décembre 2019
Lieu:
Édifice Wilder-Espace Danse
Site Internet:
Informations:

L’École de danse contemporaine de Montréal présente le spectacle Les Danses de la mi-chemin, mettant en scène ses danseurs de deuxième année. À mi-parcours de leur formation artistique, les étudiants présenteront sur scène des œuvres originales signées du chorégraphe torontois Darryl Tracy et du duo de créateurs basques Kanpai.

Direction artistique : Lucie Boissinot

Créations originales :

 

Équipe créative :

  • Direction des répétitions : Anne Le Beau
  • Éclairages : Stéphane Ménigot
  • Costumes : Ève-Lyne Dallaire, Philippe Massé, Noémi Paquette


Interprètes : Lou Amsellem, Pauline Ansquer, Elisa Barrat, Justine Dagenais-de Montigny, Sabrina Dupuis, Sophie Fekete, Lauren Fisher, Alice Foriel-Destezet, Rose Gagnol, Klaudy Gardner, Adèle Garnier de Boisgrollier, Anny Gauthier, Mathieu Hérard, Gabrielle Kachan, Mathéo LeBouc, Nikita Peruzzini, Ernesto Quesada Perez, Evelynn Yan

Discussion avec les artistes le 13 décembre.

Tarifs (taxes incluses) : Étudiant (avec carte valide) 14$ | Régulier 20$ | Groupes (10 personnes et +) 16$

Billetterie :
- en ligne sur Tangente Danse
- par téléphone au 514 525-1500
- ou sur place Édifice Wilder (rez-de-chaussée) au 1435 rue de Bleury, Montréal (horaires) - métro Place-des-Arts

Partenaire de présentation : Tangente Danse, Espace Orange

 

Photo : Julie Artacho | Interprète : Sabrina Dupuis

Journée portes ouvertes à l'École de danse contemporaine de Montréal

16 novembre 2019
Lieu:
École de danse contemporaine de Montréal
Site Internet:
Informations:

14 octobre 2019 - Le samedi 16 novembre 2019, l'École de danse contemporaine de Montréal ouvrira ses portes au public désireux de découvrir les coulisses de la formation supérieure en danse contemporaine.

Aspirant danseurs, néophytes ou experts sont invités à vivre l'expérience d'un étudiant danseur de l’EDCM, une institution où toutes les activités visent au développement de l’interprète en danse, à la conquête du très large spectre des habiletés requises par la création chorégraphique actuelle.

Programmation

- Classe de maître destinée à tous les jeunes danseurs tentés par une carrière en danse
- Présentation de l’École et du DEC danse-interprétation (danse contemporaine)
- Observation des répétitions des œuvres à l’étude puis échanges et questions avec le public

Voir l'horaire sur edcm.ca

Inscription en ligne requise pour participer à la classe de maître - places limitées.

 

À propos de l'EDCM

Spécialisée dans la formation des interprètes en danse contemporaine, l’École de danse contemporaine de Montréal (EDCM) se positionne comme un centre d’excellence dans le milieu des arts de la scène au Canada. Reconnue pour l’avant-gardisme et la rigueur de son enseignement, l’EDCM se veut un terreau fertile pour la recherche et le développement artistique ainsi que l’émergence de nouveaux courants. Depuis sa fondation en 1981, elle a formé plus de 350 danseurs interprètes professionnels qui s’illustrent sur les scènes nationale et internationale. L’EDCM est un établissement d’enseignement affilié au cégep du Vieux Montréal et est accrédité par le ministère de l’Éducation et de l’enseignement supérieur.

 

Photo : Julie Artacho / Interprète : Nora Côté

Auditions à Montréal pour l'École de danse contemporaine de Montréal

7-8-9 février 2020
Lieu:
École de danse contemporaine de Montréal
Site Internet:
Informations:

L’École de danse contemporaine de Montréal forme des interprètes créateurs en danse contemporaine. Elle organise annuellement des auditions en vue de recruter les jeunes talents qui intègreront le programme supérieur en danse interprétation (DEC 561.BB en partenariat avec le cégep du Vieux-Montréal), formation de trois ans débutant en août 2020.

Les auditions préliminaires se dérouleront à Montréal les 7, 8 et 9 février 2020. Pour les candidats résidant à plus de 1000 km de Montréal, l'option d'auditionner par vidéo est disponible.

 

Lieu :

École de danse contemporaine de Montréal
Espace Danse - Édifice Wilder
1435, rue De Bleury - suite 600
Montréal (QC) H3A 2H7

Horaire : selon les convocations

Ressources :

INSCRIPTION avant le 24 janvier 2020

À propos de l'EDCM :

Spécialisée dans la formation des interprètes en danse contemporaine, l’École de danse contemporaine de Montréal (EDCM) se positionne comme un centre d’excellence dans le milieu des arts de la scène au Canada. Reconnue pour l’avant-gardisme et la rigueur de son enseignement, l’EDCM se veut un terreau fertile pour la recherche et le développement artistique ainsi que l’émergence de nouveaux courants. Depuis sa fondation en 1981, elle a formé plus de 350 danseurs interprètes professionnels qui s’illustrent sur les scènes nationale et internationale. L’EDCM est un établissement d’enseignement affilié au cégep du Vieux Montréal et est accrédité par le ministère de l’Éducation et de l’enseignement supérieur.

 

Photo : Julie Artacho / Interprète : Marie-Maxime Ross




Agenda


Novembre
Avril



50e anniversaire des cégeps

Nouvelles récentes

Infolettre



Les partenaires du Portail