Agenda

Février

« Nos murs », une exposition de l'artiste Caroline Moreau à la Galerie d’art Debout du Cégep de Thetford

Jusqu'au 24 février 2017
Lieu:
Galerie d’art Debout du Cégep de Thetford
Site Internet:
Informations:



Thetford Mines, le 3 février 2017 - Du 20 janvier au 24 février 2017, la Galerie d’art Debout du Cégep de Thetford reçoit l’exposition « Nos murs » de l’artiste Caroline Moreau. 

S’inscrivant dans le mouvement de l’artivisme, un courant alliant l’art et l’engagement social et politique, Moreau croit dans le pouvoir transformateur, voire révolutionnaire, de l’art. L’exposition qu’elle propose est créée à partir de matériaux récupérés et d’un objet qui comporte une haute signification pour elle, soit la cravate. Les deux installations, Entre toi et moi et Femmes-objets, femmes trophées, surprennent par leur présence imposante et par la réflexion originale sur la symbolique du mur qu’elles suggèrent. Enfin, cette exposition s’avère d’une grande pertinence dans le climat social actuel. La population est invitée à y voir sa propre interprétation des murs qui l’entourent. Située dans l’agora du Cégep de Thetford, cette exposition est ouverte à tous jusqu’à la fin du mois de février.
 

                                                                    - 30 -

Source :  Catherine Groleau Enseignante Cégep de Thetford cgroleau@cegepthetford.ca  418 338-8591 poste 369

Les finissants en Intégration multimédia du Cégep de Matane présenteront leurs projets de fin d’études le jeudi 23 février 2017

23 février 2017

Sous le thème Au cœur de la virtualité, les étudiants finissants en Intégration multimédia du Cégep de Matane présenteront leurs projets de fin d’études le jeudi 23 février 2017, à 17 heures, dans le puits du hall de l’établissement.
Sept projets innovants

Trente-cinq étudiants finissants répartis en équipes de travail ont produit sept projets de fin d’études innovants et faisant appel aux nouvelles technologies.

NEXUS ASSAULT Nexus Assault est un jeu de duel galactique. Parmi quatre factions extraterrestres, deux s’affrontent jusqu’à la destruction du cœur énergétique (Nexus) du camp adverse.

GÉOLUDO GéoLudo plonge l’utilisateur dans un univers spatial en 3D. Par l’intermédiaire d’un casque de réalité virtuelle Oculus Rift, il peut manipuler son environnement avec ses mouvements grâce à la technologie de la Leapmotion. Le jeu se matérialise par des séries de questions qui testent les connaissances du joueur dans différentes catégories comme le sport, les personnalités publiques, l’histoire et la géographie, le divertissement et les animaux. L’objectif de GéoLudo est de proposer une façon ludique et innovante d’apprendre et de tester ses connaissances.

MISSION H2O Mission H2O est un jeu interactif multijoueurs faisant appel à l’utilisation d’un casque de réalité virtuelle Oculus Rift et d’un écran tactile. Ce jeu oppose un joueur A qui endosse le rôle d’un espion qui doit voler un objet dans un lieu de type labyrinthe ; et un joueur B qui, à l’aide d’un écran tactile, visualise l’avancée de l’autre joueur et doit l’empêcher de trouver cet objet. Le jeu se déroule en deux manches et les joueurs doivent inverser leurs rôles après la première manche.

MIQUIZ’S ADVENTURES Miquiz’s Adventures est un jeu vidéo interactif et multijoueurs.  Les joueurs sont placés dans un univers convivial et proche des dessins animés. En s’inspirant du jeu de la « patate chaude », les joueurs se succèdent devant la LEAP Motion afin d’être le premier à emmener Miquiz la patate à la fin du niveau.

RUN R.U.N. est un jeu multijoueurs à expérience de jeu asymétrique se déroulant dans un univers futuriste aux allures de dystopie robotique. Une usine de fabrication de robots devient la cible d’un groupe de pirates qui tente d’infecter le système à l’aide du virus R.U.N.. Suite à cette infection, un robot de l’usine tente de s’échapper du bâtiment. Le système de sécurité se fera un devoir d’arrêter l’évasion en activant des sentinelles.

REBOOTS Enfiler des bottes magiques et partir repeupler son monde en capturant des créatures, c’est ce que vous propose ReBoots. Un jeu de plateforme innovant où le joueur court et saute réellement pour faire avancer le personnage grâce à un tapis interactif.

DRACOVUM Dracovum est un jeu de type plateforme qui se joue avec le casque Emotiv Insight, lecteur d’ondes cérébrales. Le joueur incarne quatre dragons, Zalas, Sarkans, Zils et Balts, et leur prête main-forte dans l’aventure pour retrouver leurs œufs cachés dans différents mondes.

Ces projets représentent l’aboutissement de la formation de ces pros du Web et concilient l’ensemble des notions vues tout au long de leurs études en Intégration multimédia. Surtout connu comme le programme formant des concepteurs de sites Web, ce programme d’études collégiales techniques aborde notamment les domaines du Web, de la vidéo, du design, de la production de jeux 2D pour le Web, les bornes interactives et les appareils mobiles, de la programmation interactive, de la production sonore, de l’animation 2D et des effets spéciaux.

Selon le site IMT en ligne d’Emploi-Québec, les connaissances et les compétences développées par les diplômés en Intégration multimédia leur permettent notamment d’occuper des emplois de concepteur et de développeur Web, ainsi que de programmeur et de développeur en médias interactifs, des professions offrant des perspectives d’emploi favorables dans l’ensemble du Québec. Ou encore des emplois de designer graphique ou d’illustrateur, des professions offrant des perspectives d’emploi acceptables dans l’ensemble du Québec.

Ceux et celles qui aimeraient voir la présentation des projets diffusée en ligne peuvent se rendre sur la vitrine Web de Livestream à l’adresse livestream.com/cegepmatane/tim2017. Et pour en savoir plus sur le programme, visitez notre espace Web dédié au programme à l’adresse www.cegep-matane.qc.ca/multimedia.

Association entre les Jeux collégiaux du commerce et les Jeux universitaires du commerce

10 et 11 mars 2017
Lieu:
Campus de Longueuil du Cégep
Site Internet:
Informations:


Le comité exécutif du Regroupement étudiant des facultés d’administration de l’Est du Canada (RÉFAEC) qui sera présent lors des Jeux collégiaux du commerce qui auront lieu au cégep Édouard-Montpetit, les 10 et 11 mars 2017. De gauche à droite : Jean-Christophe Chartrand-Gauthier (vice-président au compétitions), Simon Philibert (vice-président aux congrès), Carl Lavoie (président) et Olivier Brasseur (secrétaire-trésorier).

Longueuil, le 9 février 2017 - Le cégep Édouard-Montpetit est fier d’annoncer que l’équipe organisatrice des Jeux collégiaux du commerce, dont la deuxième édition aura lieu les 10 et 11 mars 2017 au campus de Longueuil du Cégep, a établi un tout nouveau partenariat prometteur avec les organisateurs des Jeux universitaires du commerce.

Les Jeux universitaires du commerce sont organisés depuis près de 30 ans par le Regroupement étudiant des facultés d’administration de l’Est du Canada (RÉFAEC). Plus de 1300 étudiants provenant de 13 universités du Québec, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick y participent et y vivent une expérience des plus formatrices, année après année. C’est l’une des plus importantes compétitions en son genre au Canada. La 30e édition sera présentée à l’Université Concordia (John Molson School of Business), en 2018.

Grâce à cette association entre les deux événements, un pas supplémentaire est franchi afin de développer une relève de choix en administration. «L’idée de créer de tels Jeux pour les étudiants des Cégeps est fortement inspirée des Jeux universitaires. Le fait de nous associer est prometteur pour l’ensemble des étudiants qui décideront de participer aux Jeux collégiaux du commerce, fait valoir l’instigatrice des Jeux collégiaux du commerce, Mme Pascale Deschênes. Dès maintenant, nous pourrons sans doute bénéficier de l’expertise des Jeux universitaires ainsi que de la bonne camaraderie qui règne entre les organisations des deux compétitions amicales.»

Tout au long de cette deuxième édition des Jeux collégiaux du commerce, des représentants des Jeux universitaires du commerce seront au Cégep afin d’encourager la relève. Un stand d’information sera animé dans le but d’expliquer aux étudiants du réseau collégial les avantages de poursuivre leur engagement à l’égard des Jeux une fois rendus à l’université. Par ailleurs, un participant aux Jeux universitaires du commerce s’étant démarqué par sa réussite dans le monde des affaires, Simon Philibert, sera à la compétition collégiale afin de témoigner des nombreux avantages qu’il a retirés grâce à son engagement aux Jeux, lorsqu’il poursuivait ses études en administration des affaires.

La fondatrice des Jeux collégiaux du commerce, Pascale Deschênes, est ravie de constater que des résultats sont déjà tangibles : «Ce partenariat est des plus prometteurs, puisqu’il permettra de créer des liens intéressants et durables entre de jeunes entrepreneurs issus de milieux diversifiés. Cela suscitera un partage d’expérience des plus enrichissants pour les participants. Parions que cela aura un impact positif, tant pour le pendant collégial qu’universitaire des Jeux !»

Le président du RÉFAEC, M. Carl Lavoie, sera lui-même sur place à Édouard-Montpetit, lors des prochains Jeux collégiaux du commerce, en compagnie de plusieurs membres du comité exécutif des Jeux universitaires. «Les Jeux du commerce, qu’ils soient collégiaux ou universitaires, sont des occasions d’acquérir un savoir-être et un savoir-faire qui est utile tout au long d’une carrière en administration, soutient-il. J’ai bien hâte de rencontrer les participants du niveau collégial et je souhaite leur transmettre le désir de poursuivre leur engagement à l’échelle universitaire, ce qui pourrait leur ouvrir tout un nouvel éventail de possibilités. Je veux dire aux participants que c’est l’occasion de continuer de se découvrir et d’aller plus loin que ce qu’offre un programme d’études, puisqu’on peut rencontrer de vrais professionnels et que cela peut souvent réserver d’agréables surprises.»

À propos du cégep Édouard-Montpetit
Le cégep Édouard-Montpetit est un établissement d’enseignement supérieur, constitué du campus de Longueuil et de l’École nationale d’aérotechnique. Il met en œuvre des programmes d’études et des activités de formation de haute qualité, tant au secteur régulier qu’à la formation continue. Le Cégep vise le développement de personnes compétentes, autonomes, critiques et engagées dans leur milieu. Par ses activités d’enseignement et de recherche et par les services qu’il offre à la collectivité, il contribue à la vitalité sociale et culturelle de sa communauté et met à profit son expertise sur le plan régional, national et international.

Pour en connaître davantage sur le cégep Édouard-Montpetit et ses activités, visitez le cegepmontpetit.ca/medias.

                                                                 -30-

SOURCE : genevieve.lachance@cegepmontpetit.ca | 450 679-2631 p. 4503 | cell. 514
795-0980 | Communications | cegepmontpetit.ca -

Colloque scientifique intitulé « Journée de la recherche sur la motivation au collégial » dans le cadre du congrès annuel de l’Acfas

10 mai 2017
Lieu:
Université McGill
Site Internet:

Une enseignante en psychologie du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu organise un colloque scientifique intitulé « Journée de la recherche sur la motivation au collégial » dans le cadre du congrès annuel de l’Acfas

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 7 février 2017 — En décembre dernier, l’Association francophone pour le savoir (Acfas) a confirmé qu’un colloque ayant pour titre « Journée de la recherche sur la motivation au collégial » aura lieu dans le cadre de son 85e congrès annuel le 10 mai prochain dans les locaux de l’Université McGill. Organisé par une enseignante en psychologie du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, madame Isabelle Cabot, ce colloque rassemblera dix conférencières et conférenciers invités provenant de quatre cégeps et de quatre universités québécoises.

Détentrice d’un doctorat en psychopédagogie de l’Université de Montréal, madame Cabot a dirigé cinq recherches subventionnées touchant la motivation éducative au collégial. L’un de ses rapports de recherche lui a d’ailleurs valu le Prix de la ministre de l’Enseignement supérieur en 2011. Elle travaille actuellement à dresser un état de la situation de la recherche sur la motivation au collégial pour permettre d’esquisser de nouvelles avenues de recherche. Le colloque qu’elle organise s’arrimera avec ce sujet en traitant notamment des conditions favorisant l’intérêt des étudiantes et étudiants et des valeurs qu’elles et ils accordent aux contenus à apprendre et de certaines variables d’influence sur la motivation (anxiété, dépression, relations pédagogiques, etc.).

Cet événement vise entre autres à favoriser les collaborations de recherche en décloisonnant les familles théoriques et méthodologiques de la recherche sur la motivation au collégial en leur offrant une tribune commune d’échanges scientifiques. Au terme de la journée, des recommandations devraient être formulées, en termes de besoins en recherche, à partir de l’expérience des chercheuses et chercheurs et des échanges avec l’assistance formée de décideuses et décideurs, de chercheuses et chercheurs et de pédagogues.: Pour s'inscrire 

-30-

Source :
Edith Brasset-Mimeault
Conseillère en communication
Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu
450 347-5301, poste 2420

Connexion 2017

23 février 2017

Qu’est-ce que Connexion 2017 ? C’est un forum unique qui se tiendra le 23 février prochain à Québec où chercheurs et entrepreneurs pourront se prononcer et discuter de l’avenir économique de la région. Le Réseau Trans-tech est fier d'être partenaire de l'événement. D'ailleurs, les ateliers du forum seront grandement inspirés des propositions recueillies par la consultation actuellement en cours visant à identifier des obstacles la collaboration entre le milieu de la recherche et celui des entreprises. Participez dès maintenant à la consultation !

Mars

Lancement de la 21e édition du concours Chapeau, les filles!

Jusqu'au 10 mars 2017

Favoriser la diversification du choix de carrière chez les femmes en faisant rayonner leur talent

QUÉBEC, le 2 févr. 2017 /CNW Telbec/ - Réaffirmant l'importance d'encourager les jeunes Québécoises à choisir des carrières dans les domaines traditionnellement occupés par des hommes, la ministre de l'Enseignement supérieur, Mme Hélène David, et le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx, ont lancé aujourd'hui la 21e édition du concours Chapeau, les filles! ainsi que la 17e édition de son volet scientifique Excelle Science.  

« Ce concours met en valeur les parcours inspirants de femmes qui ont eu l'audace de choisir des métiers traditionnellement masculins. En démystifiant ceux-ci et en partageant leur expérience, ces modèles démontrent à quel point il est important de faire preuve de détermination et de croire en sa passion », a déclaré la ministre David.

« Il y a de la place pour les femmes dans les métiers traditionnels. Celles qui choisissent cette voie font preuve de volonté, elles brisent les stéréotypes de genres en milieu de travail. Elles continuent d'ouvrir la voie et de faire évoluer la société québécoise vers une plus grande égalité de fait », a ajouté le ministre Proulx.
Rappelons que ce concours s'adresse aux étudiantes inscrites à des formations professionnelles ou à des formations techniques à prédominance masculine. Son volet Excelle Science s'adresse, quant à lui, aux femmes inscrites à un baccalauréat en sciences ou dans les domaines du génie. Depuis sa création, 14 900 femmes ont soumis leur candidature et, de ce nombre, 3 580 lauréates ont été récompensées.

Tout comme l'an dernier, la lauréate de Chapeau, les filles! en 1999-2000, ébéniste, entrepreneure générale et chroniqueuse rénovation à la télévision, sur le Web et dans les journaux, Mme Stéphanie Lévesque, agit à titre de porte-parole du concours. « Ce concours m'a permis de faire des rencontres inspirantes et d'acquérir encore plus de confiance. Il s'agit d'un véritable tremplin pour les jeunes filles et femmes qui souhaitent faire rayonner leur talent. Je les invite donc à poser leur candidature pour courir la chance de remporter un des nombreux prix offerts et vivre une expérience inoubliable », a indiqué Mme Lévesque.

Grâce à la contribution financière de 18 partenaires, dont la liste figure en annexe, plusieurs prix seront remis à l'occasion du gala national, qui aura lieu à l'Assemblée nationale, en juin 2017. Voici les prix que les lauréates de l'édition 2016-2017 se partageront :

Concours Chapeau, les filles!
- 35 prix variant de 2 000 $ à 5 000
$, dont un séjour professionnel à l'international.

Volet Excelle Science
- 23 prix variant de 2 000 $ à 5 000 $, dont un stage dans un laboratoire en France.

Nouveau prix : Formation d'avenir

Cette année, un nouveau prix sera remis par le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur : Formation d'avenir. Celui-ci est lié à l'une des priorités gouvernementales, soit l'adéquation formation-emploi. Une bourse de 2 000 $ sera remise à une élève de la formation professionnelle et une autre à une étudiante de la formation technique, qui sont toutes deux inscrites à l'un des programmes du Top 50 des programmes d'études professionnelles et techniques qui offrent les meilleures perspectives d'emploi. Dans cette liste, 39 programmes d'études sont traditionnellement masculins.

Les candidates qui souhaitent participer au concours Chapeau, les filles! ou à son volet Excelle Science doivent soumettre leur dossier directement en ligne sur le site Web du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (www.education.gouv.qc.ca/) d'ici le 10 mars 2017.

ANNEXE
PARTENAIRES DU CONCOURS - ÉDITION 2016-2017
• Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ)
• Centrale des syndicats du Québec (CSQ)
• Commission de la construction du Québec (CCQ)
• Confédération des syndicats nationaux (CSN), en collaboration avec
la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ),
la Fédération des professionnèles (FP)
et la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP),
• Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST)
• Fédération des cégeps
• Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)
• Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)
• Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ)
• Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
• Ministère de la Culture et des Communications (MCC)
• Ministère du Développement durable, de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELC)
• Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN)
• Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET)
• Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP)
• Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI)
• Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS)
• Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
 
Sources :  Thierry Bélair
Attaché de presse de la ministre de
l'Enseignement supérieur
418 266-3255  Marie B. Deschamps
Attachée de presse du ministre de l'Éducation,
du Loisir et du Sport, ministre de la Famille
et ministre responsable de la région
de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
418 644-0664
 

Mai

Lancement de la 25e édition du concours intercollégial Science, on tourne! Finale le 6 mai 2017

6 mai 2017
Lieu:
Cégep Garneau
Site Internet:

Québec, mercredi 11 janvier 2017 - C’est aujourd’hui que le Centre de démonstration en sciences physiques (CDSP) lance la 25e édition du concours scientifique et technique Science, on tourne! dans une soixantaine d’établissements d’enseignement collégial publics et privés du Québec. Avec pour titre « Balle masquée », le défi du concours cette année est de construire un engin autonome pouvant ramasser des balles de golf et les placer dans un contenant. Précision, rigueur et débrouillardise devront être au rendez-vous !

Dans un premier temps, les compétitions locales se dérouleront dans les collèges participants. Par la suite, les gagnants seront accueillis par le Cégep Garneau à Québec, pour la finale nationale qui se tiendra le 6 mai 2017. Les partenaires de Science, on tourne! offrent aux participants plus de 27 000 $ en argent et en bourses d’études, ainsi que de nombreux prix de présence. Pour tout savoir, scienceontourne.com

Le concours s’adresse à tout le réseau collégial québécois et mise sur le caractère passionnant de la science, dans un esprit ludique. L’objectif premier du concours est de permettre aux jeunes participants de vivre une expérience d’innovation qui sollicite à la fois leurs acquis scolaires, leur créativité, leur débrouillardise, leur persévérance, de même que leurs habiletés de fabrication et de communication. Cette expérience marquante stimule l’intérêt à l’égard des sciences et technologies et oriente même certains parcours professionnels. Chaque année, l’évènement suscite la participation de plus de 600 jeunes à travers plus de 50 collèges.

Ludivine Ollive
Centre de démonstration en sciences physiques
 

Rassemblement Jazz et Voix de Montréal : l'École de musique Vincent d'Indy met sur pied un nouvel évènement pédagogique

13 et 14 mai 2017
Lieu:
628 chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Mtl
Site Internet:
Informations:

 DESTINÉ AUX ENSEMBLES VOCAUX JAZZ DE MONTRÉAL ET AUX ÉLÈVES DU SECONDAIRE

Montréal, le 14 février 2017 — C’est avec grand plaisir que l’École de musique Vincent-d’Indy présentera sa toute première édition du Rassemblement Jazz et Voix de Montréal, les 13 et 14 mai 2017, au 628 chemin de la Côte-Sainte-Catherine.

Initiative de Marjorie Fiset, enseignante au secteur jazz de l'École de musique Vincent-d'Indy, le Rassemblement Jazz et Voix de Montréal, réalisé avec la collaboration du personnel et de la direction de l'École de musique Vincent-d'Indy, est un événement pédagogique et artistique qui a comme idée centrale d’offrir une tribune aux ensembles vocaux jazz de la région de Montréal tout en favorisant l’échange avec ses pairs.

Parallèlement aux ateliers, aux concerts et aux tables rondes offerts aux groupes, le rassemblement suggère un stage de jazz vocal aux jeunes du secondaire ainsi qu’aux mélomanes de tous horizons. Pour cette toute première édition, les participants pourront travailler et échanger auprès d’une équipe de haut calibre : Sylvain Bertrand (École de musique Vincent-d’Indy, Atelier de Jazz Vocal de Montréal), Marjorie Fiset (École de musique Vincent-d’Indy), François Ouimet (École de musique Vincent-d’Indy, Orchestre Métropolitain, Les Voix Ferrées) et Vincent Morel (Cégep Saint-Laurent, Université de Montréal, Bémol9).

Les personnes intéressées à participer au projet sont priées de s’inscrire d’ici le 17 mars 2017.


Rassemblement Jazz et Voix de Montréal,
présenté à l’École de musique Vincent-d’Indy
Les 13 et 14 mai 2017

Date limite d’inscription : le 17 mars 2017

Pour plus de renseignements ou pour télécharger le formulaire d’inscription :
http://www.emvi.qc.ca/ecole/rassemblement-jazz-et-voix-de-montreal/

Les personnes qui le souhaitent peuvent également communiquer avec la responsable de l’événement, Mme Marjorie Fiset, à l’adresse mfiset@emvi.qc.ca.



Cegep@distance Cegep@distance Cegep@distance Cegep@distance

Agenda


Février
Mars
Mai



Nouvelles récentes

Infolettre


Les partenaires du Portail